URBAN CUISINE lance son premier potager d’intérieur !

URBAN CUISINE lance son premier potager d’intérieur !

Fondé par Joséphine et Antoine, URBAN CUISINE vous propose le premier potager d’intérieur connecté, pensé pour l’appartement. Leur solution se veut simple et rapide. Le potager s’occupe de tout. Plus besoin d’avoir un jardin ou la main verte pour cultiver. Plantez facilement chez vous vos fruits, légumes et herbes aromatiques. Bonus : ça fonctionne toute l’année.

URBAN CUISINE Cuisine

Bonjour Joséphine, parlez-nous de votre potager.

Nous avons développé ce produit pour les citadins qui n’ont pas la main verte, donc une fois le produit reçu, vous n’avez besoin de rien !

Notre potager fonctionne de la manière suivante :

  • Vous recevez le potager chez vous ;
  • Vous l’installez où vous le souhaitez, il suffit simplement de le brancher à une prise ;
  • Vous sélectionnez vos mottes de culture (livrées avec le potager) et les installez dans le potager selon l’algorithme de placement optimisé que nous avons conçu et qui tient compte de toutes les variétés sélectionnées lors de votre commande ;
  • Vous remplissez le réservoir d’eau par un goulot d’entrée pratique, installé sur le biseau en haut du potager ;
  • Une lumière clignote dès que le niveau maximal de remplissage est atteint ;
  • Vous fermez la porte et c’est parti !

Nous avons développé une motte de culture unique, composée de fibres végétales à l’intérieur de laquelle nous ajoutons les graines biologiques et les nutriments optimisés selon les types de variétés.

Cela nous permet d’assurer des rendements intéressants puisque les plants ont exactement ce dont ils ont besoin et permettent ainsi des récoltes aux qualités nutritives et gustatives optimales !

Grâce aux différentes technologies que nous avons développées, optimisées et miniaturisées, tous les paramètres (éclairage, température, humidité et ventilation) sont contrôlés en continu et assurent des conditions de croissance idéales !

Nous avons également développé un système d’arrosage sur-mesure permettant une autonomie totale du potager pendant 3 semaines. Vous recevez simplement une notification lorsqu’il est temps de remplir le réservoir à nouveau !

15 jours après la plantation, plusieurs récoltes seront possibles et nous vous proposons alors des recettes originales selon les produits que vous avez pu récolter !

Comment vous est venue l’idée ?

Nous avons eu l’idée au mois d’août 2018 lors de vacances en Italie entre amis. Tous les fruits et légumes que l’on consommait étaient délicieux et on a eu envie de pouvoir retrouver ces saveurs, même dans une grande ville !

On a d’abord fabriqué plusieurs prototypes, testé le marché, puis nous avons créé la société en janvier 2019 et jusqu’à maintenant, nous étions très concentrés sur la R&D de notre produit !

Nous avons passé beaucoup de temps avec des experts horticoles afin de développer notre motte de culture et depuis quelques semaines, nous avons terminé la validation de 22 variétés de fruits, légumes et herbes aromatiques. 

Pourquoi tout le monde devrait avoir un potager d’URBAN CUISINE ?

Notre volonté, c’est de proposer des fruits, légumes et herbes aromatiques cultivés localement, sans pesticide, sans transport et sans emballage.

Nous avons imaginé URBAN CUISINE pour que chacun puisse retrouver, chez soi et tous les jours, les saveurs des tomates et des fraises d’un marché du Sud de la France. 

Comment voyez-vous l’avenir d’URBAN CUISINE ?

Nous venons de lancer notre campagne de préventes, discutons avec plusieurs promoteurs immobiliers pour équiper des immeubles neufs et avons hâte de pouvoir proposer nos produits dans des magasins proches de nos clients !

Nous réfléchissons aussi à d’autres produits : d’ici l’année prochaine, une gamme de produits pensée pour les terrasses et les balcons mais également une gamme pour les restaurateurs et les hôteliers ! 

Pour que chacun puisse avoir accès à des fruits et légumes frais et de qualité au quotidien, même au cœur des grandes villes !

Interview : Charlotte Alaux d’omni, la trottinette électrique en fauteuil roulant

Interview : Charlotte Alaux d’omni, la trottinette électrique en fauteuil roulant

Pour cette interview, nous sommes très heureux de vous présenter Charlotte Alaux, co-fondatice d'Omni, la fixation pour trottinette électrique et fauteuil roulant !

charlotte omni

Salut, présente-toi rapidement pour ceux qui ne te connaissent pas !

Je m’appelle Charlotte Alaux, 28 ans avant le confinement et 80 ans post-confinement, je viens de Paris et je suis une passionnée de Puzzle.

Que fait votre entreprise ?

Omni permet aux personnes en fauteuil roulant manuel de faire de la trottinette électrique grâce à la fixation universelle que l’on a développée : https://www.omni.community/products/fixation

Une solution performante, abordable et fun pour améliorer la mobilité en motorisant son fauteuil tout en utilisant la même trottinette que tout le monde !

fixation trottinette et fauteuil roulant

Quand et pourquoi as-tu lancé ta boîte ?

Je ne me suis pas lancée toute seule dans l’aventure, on est 5 co-fondateurs à travailler dessus depuis plus de 2 ans : Noé Vinot-Kahn, Robin Lhommeau, Sulivan Richard et Mathieu Izaute. On a créé Omni en décembre 2018 et on travaillait déjà dessus depuis plusieurs mois. Les garçons ont passé plusieurs jours en fauteuil pour comprendre les enjeux, ils ont rencontré une vingtaine d’experts médicaux et une cinquantaine d’utilisateurs en fauteuil, c’est comme ça que l’on s’est rencontrés.

Deux principaux enjeux nous sont apparus :

–       les difficultés liées à la mobilité

–       l’envie de changer le regard des gens sur le handicap et d’être considérés comme tout le monde

La trottinette électrique a fait son boum au même moment, on s’est dit que c’était la solution parfaite pour motoriser efficacement un fauteuil de manière inclusive et ludique. Il fallait trouver comment faire le lien entre les deux pour s’adapter à un maximum de fauteuils et de trottinettes.

J’ai trouvé ça génial dès le premier essai. Ca a été la même réaction auprès des autres testeurs et on s’est dit qu’il fallait donc qu’on créé notre boite pour qu’un maximum de personnes puissent en bénéficier.

photo equipe -Omni

Quel y est ton rôle ?

Je suis donc co-fondatrice d’Omni, principalement en charge de la communication, du marketing et des relations clients.

Pourquoi entreprendre ? Est-ce que vous avez toujours voulu entreprendre ou ça vous est tombé dessus ?

Pour permettre à des millions de personnes en fauteuil comme moi de pouvoir se déplacer plus facilement et de profiter de nouvelles sensations.

Et je dirais que ça m’est tombé dessus en rencontrant mes 4 acolytes avec cette idée de trottinette en fauteuil !

omni fixation trottinette

Un produit tech essentiel pour toi ?

Une trottinette ! 😉

Qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter pour la suite ?

Que cela devienne une normalité de voir des personnes en fauteuil/trottinette sur les pistes cyclables, qu’ils se fondent et se mélangent parmi tous les autres usagers.

Interview : Victor et David d’Octavio, le boitier pour le multiroom !

Interview : Victor et David d’Octavio, le boitier pour le multiroom !

Pour cette quatrième interview, nous sommes très heureux de vous présenter David Minard et Victor Gignon, co-fondateurs d'Octavio !

Octavio

Salut , présentez-vous rapidement pour ceux qui ne vous connaissent pas !

David Minard, j’ai 23 ans, je viens de Croix. Je suis musicien (batteur et guitariste), passionné de musique rock et de nouvelles technologies ! 

Victor Gignon, 22 ans, de Lille, musicien également ! (Saxophoniste) fan d’innovations en tous genres dans le domaine de la tech!

Que fait votre entreprise ?

Nous développons Octavio, un appareil qui se connecte à toutes les enceintes d’un domicile pour écouter sa musique dans les différentes pièces de sa maison (pièce après pièce, ou de manière totalement synchronisée dans plusieurs pièces à la fois).

octavio_home

Quand et pourquoi avez-vous lancé votre boîte ?

Nous nous sommes lancés en Juillet 2018, après avoir eu l’idée d’Octavio en se rendant compte qu’on avait tous les deux plusieurs enceintes chez nous, que l’on délaissait de plus en plus car c’était très contraignant de devoir se déconnecter et se reconnecter sur chacune de ses enceintes pour écouter notre musique en déplacement dans notre maison. Nous avions donc soit le choix de nous séparer de nos enceintes pour investir dans des enceintes connectées (Wi-Fi principalement), ou les mettre de côté, nous laissant sans musique. Vivre sans musique était impossible, on a donc commencé à réfléchir à une manière de rendre ceci possible. Après une premier prototype réalisé pendant l’été 2018, nous sommes rentrés en incubation à la Plaine Images en Septembre 2018, où nous avons pu en apprendre plus sur les notions clés d’une entreprise (juridique, financier, design thinking…). Nous avons ensuite commencé à parler du produit et à construire une communauté de bêta-testeurs. Durant un an, nous avons continuellement avancé sur le produit, cherché de nouveaux bêta-testeurs, et travaillé sur le design d’Octavio. Aujourd’hui, Octavio est fin prêt pour son lancement en crowdfunding, qui nous permettra de débuter une production en masse d’appareils, et de remplir de musique les domiciles des premiers utilisateurs !

app Octavio

Quel y est votre rôle ?

David : Je m’occupe du produit, et principalement développement software d’Octavio (système embarqué et application mobile).

Victor : Je m’occupe de la partie commerciale, marketing, et tout ce qui est en lien avec l’entreprise (juridique, financière etc!)

Pourquoi entreprendre ? Est-ce que vous avez toujours voulu entreprendre ou ça vous est tombé dessus ?

Nous avions visité il y a quelques années le lieu de la Plaine Images, et en avions pris tous les deux plein les yeux. Ce lieu débordait d’énergie, de positivité, et d’innovations en tout genre. Fan depuis des années des grandes entreprises de la Silicon Valley, c’était assez fou de découvrir un lieu comme celui-ci, à la française.

David: J’ai personnellement depuis des années toujours essayer de prototyper des produits pour résoudre certains problèmes technologiques à mon domicile (du système Ambilight de Philipps fait maison, au miroir connecté, ma maison devenait un vrai atelier). La possibilité de concevoir mon propre produit était une opportunité énorme, un gros challenge, mais très valorisant, et concret. Nous sommes tous les deux fans de devices tech, et en produire un qui nous ressemble était la meilleure manière de concrétiser tout ça. 

De plus, nous avons de fortes affinités ensemble, c’est pourquoi construire tout ça à deux a été une évidence. Notre entrée en incubation nous a permis de rendre ceci réalisable et concret !

MeubleTV x Octavio

Un produit tech essentiel pour toi ?

David : Mes AirPods Pro. Cela peut paraitre bête, mais j’ai longtemps attendu un produit simple, facile à utiliser, et exécutant brillamment sa fonction d’écouteurs, et les AirPods pro m’ont convaincus ! Une réduction de bruit simple et effective, il suffit que je les mette pour écouter ma musique, et les retirer pour la couper. Technologiquement, tout ça est assez fou et facilite tellement la vie… Je peux promener mon chien avec le mode transparence en écoutant les voitures pour être en sécurité, mais peux également travailler en open space en étant « dans ma bulle », le produit parfait pour mes besoins!

Victor : Mon Apple Watch. Je me sens nu sans elle ! Je reçois mes notifications en direct sans sortir mon téléphone (messages, événements, rappels…). De nature plutôt tête en l’air, j’ai tendance à perdre souvent mon téléphone, et elle me permet de le retrouver facilement!

Qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter pour la suite et où peut-on vous retrouver ?

Une campagne de crowdfunding réussie d’abord ! Cela nous aiderait beaucoup, aussi bien financièrement que pour apporter un coup de boost et une motivation supplémentaire au projet. Ces derniers mois, nous avons travaillé dur pour essayer de concevoir un produit plug and play, répondant simplement à ce pourquoi il est là, mais nous avons maintenant besoin de nos clients pour mener la production à bien.

Et ensuite une commercialisation qui se passe bien bien-sûr. Nous comptons beaucoup sur notre arrivée dans Kick Store pour mener tout ça à bien. Octavio est un produit assez complexe à comprendre et à cerner sans l’avoir utilisé. Ça serait vraiment idéal qu’un client puisse tester Octavio, afin de s’assurer que le produit lui soit bien utile, et d’imaginer dans quel contexte il peut l’utiliser. Les utilisateurs débordent d’imagination, et Kick Store permet de développer celle-ci.

Interview : Charly, Vincent et Alexandre de OpnSesame, l’objet connecté pour ton interphone

Interview : Charly, Vincent et Alexandre de OpnSesame, l’objet connecté pour ton interphone

Pour cette cinquième interview, nous sommes très heureux de vous présenter Charles-Henri Felis, Vincent Perez et Alexandre Hunault , co-fondateurs de OpnSesame :

Equipe opnsesame

Salut , présentez-vous rapidement pour ceux qui ne vous connaissent pas !

Charles-Henri Felis : J’habite à Paris, j’aime manger et l’aviation. Mais je n’aime pas manger en avion. Je me cherche en humour aussi.
Vincent Perez : J’habite aussi à Paris, j’adore cuisiner ce qui est parfaitement complémentaire avec une des passions de Charles-Henri. Une équipe soudée pour résumer.

Alexandre Hunault : Parisien d’adoption, j’aime le sport, notamment les sports québécois et manger

Que fait votre entreprise ?

On a créé le premier objet connecté qui permet de répondre à ton interphone depuis ton smartphone, sans avoir à changer ton installation d’origine. Concrètement c’est un boîtier électronique que tu branches sur ton interphone en 15 minutes et qui communique avec notre application. Quand quelqu’un sonne à la porte de l’immeuble, ton téléphone sonnera aussi et tu pourras répondre et décider d’ouvrir la porte ou non. Que tu sois chez toi ou à l’autre bout de la planète ! Tu peux également automatiser l’ouverture en envoyant des autorisations d’accès temporaires.

C’est très utile pour gérer l’absence du domicile, dans ses situations de mobilité réduite ou baisse de l’audition, ou encore pour simuler ta présence.

Et puis c’est Made In France : de la conception jusqu’à l’hébergement des données.

Boite Opnsesame
boitier Opnsesame

Quand et pourquoi avez-vous lancé votre boîte ?

On s’est lancé il y a un an. Au départ, il y avait l’envie de résoudre une problématique personnelle mais c’est vite devenu quelque chose de plus ambitieux : on s’est rendu compte que c’est un objet du quotidien qui avait assez peu évolué finalement. Si ça se trouve tu utilises le même interphone que tes grands parents ! Pourtant l’accès et la sécurité des ouvertures, c’est une préoccupation grandissante. Il y a des solutions intéressantes qui existent mais elles nécessitent de changer toute l’installation. Et puis on voudrait vraiment révolutionner cet objet : à terme nous allons le faire répondre à ta place et prendre des messages. Ce sera un portier personnel et intelligent… qui tient dans ta poche !

Appli OpnsesameRinging
Screenshot opnsesame

Quel y est votre rôle ?

Ayant des formations et expériences professionnelles complémentaires, la répartition a été assez simple. Alexandre réalise la partie web et sécurité, Charles-Henri le business development et Vincent l’électronique et les applications.

Pourquoi entreprendre ? Est-ce que vous avez toujours voulu entreprendre ou ça vous est tombé dessus ?

On partageait l’envie de faire quelque chose par nous-mêmes, le goût du challenge. On était tous les 3 salariés auparavant mais on a senti qu’il y avait une opportunité

On n’est pas des entrepreneurs à la base, mais comme nous avions déjà de l’expérience en informatique et telecom, on s’est lancé instinctivement

C’est vertigineux au début, mais quand on regarde le chemin parcouru il y a beaucoup de satisfaction !


Mockup OpnSesame

Un produit tech essentiel pour toi ?

Charles-Henri : le smartphone. C’est basique mais il se réinvente tout le temps. Maintenant on peut même répondre à son interphone avec ! 😊

Vincent : Le Raspberry Pi dans toutes ses versions. Pratique pour bricoler ou prototyper, c’est un pur bijou au vu de son prix et des possibilités qu’il offre.

Alexandre : le casque anti-bruit. Pour faire son asocial, n’importe où, n’importe quand.

Qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter pour la suite et où peut-on vous retrouver ?

On y va étape par étape, alors pour le moment on souhaite que notre première vente sur Ulule ait du succès ! Vous pouvez acheter opnsesame ou même laisser un commentaire : ça nous fait super plaisir !

Interview : Matthieu de R-PUR, le masque antipollution Made in France

Interview : Matthieu de R-PUR, le masque antipollution Made in France

Pour cette troisième interview, nous sommes très heureux de vous présenter Matthieu Lécuyer, co-fondateur de R-PUR :

Fondateurs R-PUR

Salut Matthieu, présente-toi rapidement pour ceux qui ne te connaissent pas !

Bonjour, je m’appelle Matthieu Lécuyer, j’ai 29 ans et je viens d’Aix-en-Provence. Je suis passionné d’innovation, je suis motard, j’aime le snowboard et la photo.

Que fait ton entreprise ?

Nous avons conçu des masques antipollution uniques au monde qui s’adaptent à tous les visages, proposant une technologie de filtration incomparable et le tout Made in France.

Quand et pourquoi as-tu lancé ta boîte ?

C’était la suite logique d’une problématique personnelle : une infection pulmonaire à cause de la pollution de l’air. Je ne pouvais pas rester les bras croisés face aux modèles inconfortables et inefficaces de masques antipollution en 2016. C’est comme ça qu’on s’est lancé sur le développement d’R-PUR.

Quel y est ton rôle ?

En tant que co-fondateur j’ai de multiples casquettes mais je suis officiellement Directeur Général chez R-PUR.