fbpx

Guerre technologique : La restriction des réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Instagram, TikTok, WeChat, Youtube, autant de réseaux sociaux qui sont aujourd'hui omniprésents dans la vie sociale de la majorité de la population mondiale. Ils nous permettent de communiquer, d'échanger et de partager. Alors pourquoi certains pays veulent nous empêcher d'y accéder ? Qu'est ce que cette guerre technologique ?

Chine/USA : Que se passe-t-il ?

morning-brew-cjiC1fTHO0g-unsplash

La Chine et les Etats-Unis se livrent depuis plusieurs années une guerre commerciale. En 2019, Google commençait à limiter ses relations avec l’entreprise chinoise de smartphones Huawei. Cette guerre commerciale ayant un peu de plomb dans l’aile, les deux grandes puissances s’attaquent désormais aux réseaux sociaux. Comme vous le savez sûrement, la Chine censure des réseaux sociaux tels que Facebook, Youtube ou encore Twitter, interdisant l’accès à ses habitants.

Depuis quelques mois, la rumeur dit que le Président des Etats-Unis, Donald Trump, souhaiterait interdire le réseau social TikTok.

C’est assumé depuis une annonce du 31 juillet et l’interdiction devrait être appliquée sauf en cas de rachat de Tik Tok par Microsoft ou toute autre “grande entreprise américaine sérieuse”. En effet, le gouvernement américain soupçonnerait les renseignements chinois d’utiliser la plate-forme vidéo du groupe ByteDance à des fins d’espionnage qui pourraient porter atteinte à ses utilisateurs et leurs données personnelles.

Actuellement très populaire, TikTok pourrait donc voir son utilisation réduite et sa notoriété chuter suite à cette guerre technologique.

A l’image de TikTok, Donald Trump décide de s’en prendre également à WeChat, la messagerie instantanée chinoise la plus populaire.
Ce deuxième coup de massue illustre la détermination du Président Américain à contrer la puissance chinoise. Ainsi, cela ne fait qu’entretenir la guerre froide technologique entre les deux pays.

Qu'en est-il dans le reste du monde ?

Le monde entier subit cette guerre technologique.

Certains autres pays ont également décidé de prendre plusieurs mesures vis-à-vis des réseaux sociaux.

  • Corée du Nord : tous les réseaux sociaux y sont bannis. Le pays a créé son propre réseau fermé.
  • Egypte : les réseaux sociaux sont surveillés et contrôlés. Dans ce pays, des sanctions sont parfois mises en place en cas de non-respect des règles et des “bonnes moeurs”
  • Inde : En juin dernier, TikTok et des dizaines d’autres applications chinoises ont été interdites dans le pays suite aux tensions entre la Chine et l’Inde
  • Iran : Facebook, Twitter et Youtube ont été bloqués dans le pays mais de nombreux contournements sont recensés grâce à des filtres.
  • Pakistan : Youtube n’est plus accessible dans le pays car le Pakistan revendiquait la suppression de vidéos visant l’Islam. La plate-forme a refusé et la réponse du Pakistan a été immédiate.
  • Turquie : Le pays s’autorise à bloquer l’accès aux réseaux sociaux dans certains contextes (crise, prise d’otage, corruption, etc.)
  • Vietnam : Facebook est bloqué dans le pays mais la règle est contournée par un grand nombre de Vietnamiens.

Et en France ?

En France, aucun réseau social n’est aujourd’hui strictement interdit. Cependant, la France a fait près de 50 000 demandes de supressions de contenu depuis 2009, d’après Comparitech. Cela entache la liberté d’expression selon certains, ce qui entretient la polémique. Néanmoins, la censure des réseaux sociaux concernerait majoritairement les contenus à visée terroriste.

En ce qui concerne l’actualité du moment, qui n’est autre que la pression exercée sur TikTok à propos d’une potentielle circulation et d’utilisation des données personnelles en Chine via l’application, la France se pose des questions.

La Chine utilise-t-elle TikTok pour surveiller ses utilisateurs ? Nos données personnelles et notre vie privée sont-elles en danger ?

Doit-on s’attendre à une suppression de TikTok en France ? Microsoft va-t-il racheter la branche américaine de TikTok ?

La guerre technologique se déroule principalement entre la Chine et les Etat-Unis, mais elle n’impacte pas seulement les réseaux sociaux. Boycott de la 5G, méfiance envers les entreprises de smartphones, aujourd’hui c’est l’industrie entière de la technologie qui pourrait être mise à mal.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce sujet en commentaire 😉

Retrouvez des versions courtes de nos News Tech dans nos stories Instagram et l’ensemble de nos articles d’actualités sur notre Site Internet

Envoyez-nous votre demande, nous y répondrons le plus rapidement possible !